• EXPOSITION : Dries van Noten au Musée des Arts Décoratifs Inspirations

     Dries van Noten au Musée des Arts Décoratifs Inspirations

     

    PAR : Typhaine BEHIER

    "Le musée des Arts Décoratifs de Paris consacre une exposition au créateur Belge, Dries van Noten, jusqu’au 2 novembre 2014. Il s’agit de la première exposition en son honneur à Paris."

    À travers cette exposition, le créateur veut nous transporter dans un voyage intime et affectif au sein de son univers. Nous pouvons ainsi voir ses différentes sources d’inspirations nombreuses et variées. En effet, il puise son inspiration dans la mode, la peinture (toutes époques confondues), la photographie, le cinéma, la musique. Toutes ces sources d’inspiration font du travail de van Noten un travail unique et caractéristique depuis les années 80 mêlant ainsi des motifs ethniques, des couleurs fauves, du cuir, etc.

    Dries van Noten au Musée des Arts Décoratifs Inspirations 

    Dries van Noten au Musée des Arts Décoratifs Inspirations

     

    Chaque vitrine fait l’objet d’une véritable mise en scène. Ainsi se mêlent, avec les créations de Dries van Noten, des modèles d’anciennes collections de Christian Dior, Elsa Schiaparelli, Jeanne Lanvin, Cristobal Balenciaga, Madame Grès, etc., des œuvres d’art de la Renaissance ou du xxe siècle, des photos, des vidéos, des extraits de films. Chaque vitrine est à l’image des cabinets de curiosités de la Renaissance. Ce qui est intéressant dans cette exposition, c’est de voir la « confrontation » entre les créations de Dries van Noten et les autres pièces conservées dans le musée que l’on ne peut voir en dehors des expositions temporaires. Nous pouvons ainsi constater comment ces anciennes collections ont pu inspirer Dries van Noten et confirme le fait que la mode est un éternel retour.

    Il ne s’agit pas de proposer un parcours chronologique aux visiteurs mais plutôt une présentation des thèmes qui sont chers à Dries van Noten depuis les années 1980. Le but étant de créer une intimité, nous passons d’un espace à un autre et d’une atmosphère à une autre. Le premier étage est plus intime que le second, il y fait beaucoup plus sombre. Seules les vitrines sont éclairées.

     

    Dries van Noten au Musée des Arts Décoratifs Inspirations

      

    L'exposition débute dans une salle dont les murs et le sol sont recouverts de mots écrits en blanc. Ces mots n’ont pas tous un lien avec la mode. Nous passons ensuite dans une salle appelée « Punk » dans laquelle seules des créations de Van Noten autour de ce thème sont présentés. Ces deux pièces sont les plus éclairées, ensuite nous sommes presque intégralement dans la pénombre. Dans une vitrine, une Vénus de petite taille d’Yves Klein est mise en scène à côté d’un tailleur « bar » en taffetas de soie typique du New Look de Christian Dior. Dans cette vitrine, sont présentés des tailleurs pour hommes et femmes inspirés de celui de Dior. Dans une autre vitrine, une robe en twill à l’imprimé papillons d’Elsa Schiaparelli et daté de 1937, est présentée à côté d’ensembles créés par van Noten présentant également des imprimés papillon. Plus loin, une vitrine est consacrée aux uniformes masculins. Une autre fait référence au film « La leçon de piano » de Jane Campion. Des vêtements de l’époque à laquelle se déroule le film sont présentés à côté des robes créées par van Noten faisant aussi référence à cette époque.

    Le deuxième étage est plus un voyage à travers différent pays. En effet, excepté la première vitrine qui est la représentation d’un jardin imaginaire mêlant des robes et manteaux aux motifs floraux, les autres vitrines présentent des vêtements aux influences Bolywood, du folklore mexicain et espagnol, du Japon et de l’Orient du début du siècle. L’exposition se termine sur une vidéo présentant les différents défilés de Dries van Noten.

     

    Dries van Noten au Musée des Arts Décoratifs Inspirations

     

    Cette exposition est le fruit d’une véritable collaboration entre le musée des arts décoratifs et le créateur. Ce dernier a eu accès aux archives et aux réserves du musée. Il a pu ainsi s’inspirer de certains textiles du xixe siècle pour sa collection de prêt à porter féminine et masculine printemps/été 2014 et sélectionner les pièces qu’il souhaitait mettre en lumière à coté de ses créations. En mêlant peinture et vêtement, le créateur a voulu établir une relation entre les deux et montrer que la mode ce n’est pas seulement des beaux vêtements. En effet, il y a une valeur artistique dans ses créations même s’il n’a pas la prétention de dire que ses vêtements sont au même niveau que l’art. La prochaine exposition consacrée à Dries van Noten sera présentée à Anvers.

     

    Dries van Noten au Musée des Arts Décoratifs Inspirations

     Crédit photo : DRIES VAN NOTEN in TRENDTABLET.com


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :