• EXPOSITION : Chef Décorateur, A la Galerie des Donateurs, Au Musée du cinéma

     

    EXPOSITION : Chef Décorateur, A la Galerie des Donateurs, Au Musée du cinéma

      

    « Dessins, peintures, maquettes de décors, des Herbes Folles d'Alain Resnais à Pirates de Roman Polanski, l'exposition illustre l'art du décor de cinéma et propose un parcours chronologique retraçant l'évolution du métier de chef décorateur de l'après-guerre à nos jours. Venant de l'architecture, des beaux-arts, de l'illustration ou ayant appris sur le « tas », découvrez le savoir-faire de ces « architectes du rêve ».

    Par : Justine SEVAT

     

    3 décembre 2014 - 3 mai 2015

    L'exposition est consacrée aux dix dernières années d'enrichissement des collections de la Cinémathèque française et présente environ 150 documents illustrant l'art du décor de cinéma en France. Jusqu’au 3 mai 2015, l’exposition propose de découvrir et comprendre le métier de Chef Décorateur. La visite est organisée autour d’un parcours chronologique en trois temps retraçant l'évolution du métier de l'après-guerre à nos jours.

    On peut ainsi d’abord se remémorer l’âge d’or des studios, alors situés autour de Paris comme ceux de Boulogne, Joinville le Pont ou Saint Maurice, qui permettaient aux grands chefs décorateurs comme Max Douy, Léon Barsaq, René Renoux ou encore Alexandre Trauner d’inventer et de construire les décors des plus grands films du patrimoine du cinéma français, comme «Les portes de la nuit».

     

    EXPOSITION : Chef Décorateur, A la Galerie des Donateurs, Au Musée du cinémaLa visite se poursuit vers une période allant de la Nouvelle Vague jusqu’aux années 90, marquée par les nouvelles habitudes de tournage en extérieur et l’évolution des studios parisiens dont nombre d’entre eux disparaissent, victimes de la spéculation immobilière, et d’autres naissent, comme ceux d’Arpajon et de Bry sur Marne, plus fonctionnels, répondant davantage aux nouveaux besoins des réalisateurs et des technologies.  D’ailleurs, c’est aujourd’hui au tour de Bry sur Marne de voir son avenir menacé.

    Enfin, la dernière période donnée à découvrir va de 1990 à nos jours, où la délocalisation des tournages dans les studios des pays de l’Est moins couteux et l’évolution des techniques du numérique ont bouleversé les méthodes de travail des chefs décorateurs. Malgré tout, certains comme Jean Rabasse, William Abello, Anne Seibel, Jean-Marc Kerdelhué et Olivier Raoux perpétuent chacun à leur manière la tradition de cette corporation. Et qu'ils aient étudié l'architecture, les Beaux-Arts, la décoration ou qu'ils soient autodidactes, ils restent pour plusieurs générations encore, les « architectes du rêve ».

     

    Plongez dans cet univers de croquis, maquettes et laissez-vous guider dans des démonstrations surprenantes de créativité, notamment autour du film «Faubourg 36», qui m’a vraiment impressionné, par le réalisme et la technicité des décors en studio.

     

    EXPOSITION : Chef Décorateur, A la Galerie des Donateurs, Au Musée du cinéma


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :